Chez MonComposteur.com, nous voulons permettre à tout le monde de composter facilement ses déchets verts. Oui, même si l’on vit dans un petit appartement en ville ! C’est pourquoi nous vous présentons ici une sélection adaptée pour trouver votre futur composteur.

Voilà, ça y est, vous voulez réduire vos déchets. Vous savez aussi comment les composter. Vous avez peut-être même déjà les plantes qui ne demandent qu’à recevoir du compost naturel plutôt que des tas d’engrais chimiques !

Mais problème : vous vivez en ville, sans balcon ni terrasse et avec à peine assez de place pour que vous vous sentiez bien chez vous quand vous avez tout rangé.

Si vous avez lu la page À propos, c’était ma situation en arrivant dans mon 1er appartement à Paris : 20m² sans balcon, j’étais déjà chanceux !

Dans mon cas, difficile d’installer un composteur chez soi. Et pourtant, j’ai rencontré des gens qui faisaient leur compost depuis plusieurs années tout en habitant en appartement. C’est en fait tout à fait possible !

MonComposteur.com vous en dit plus sur les modèles les plus adaptés aux petites surfaces sans extérieur et vous présente sa sélection des meilleurs bacs à compost pour vous aider à choisir votre composteur d’appartement idéal !

Comparatif des meilleurs composteurs d’appartement en 1 coup d’œil

Pourquoi avoir un composteur en appartement ?

Notre planète traverse une drôle d’époque. À mesure que les eaux montent dangereusement et que la nature étouffe sous le poids des détritus, notre responsabilité vis-à-vis de la planète augmente elle aussi. C’est un fait (que nous vivions en ville, à la campagne ou au fin fond d’une forêt), nous produisons tous des déchets !

Mais saviez-vous que près de la moitié des ordures que nous créons au quotidien sont des déchets organiques ? Ils sont par conséquent tout à fait compostables.

Mais pourquoi avoir un composteur de maison, alors que vous n’avez pas de jardin, pas de balcon et disposez d’un espace réduit que vous partagez déjà avec toute votre petite famille ? Figurez-vous que les avantages de composter quand on vit en appartement sont nombreux ! Cela permet de :

  • Recycler ses déchets organiques et réduire ainsi son impact écologique
  • Alléger ses poubelles (que vous sortirez moins par la même occasion)
  • Sensibilisez ses enfants aux gestes écologiques du quotidien et les initier au mode de vie zéro-déchet
  • Produire de l’engrais pour ses plantes d’intérieur grâce au compostage
  • Si on ne jardine pas, donner ce compost à des amis ou de la famille qui en a besoin pour son potager

Comment composter en appartement ?

Vous souhaitez valoriser vos déchets et vous mettre au compostage ? Mais voilà, vous êtes un citadin endurci, un amoureux des rues bétonnées ou un grand adepte des trottinettes électriques. Pas de panique, il est tout à fait possible de se mettre au compostage quand on habite un appartement en ville.

D’ailleurs, il n’y a rien de plus simple, il vous suffit simplement d’acheter un composteur d’intérieur. Il s’agit d’un contenant de taille et d’aspect variable dans lequel vous jetterez la majorité de vos déchets verts (épluchures de fruits ou de légumes, coquilles d’œufs, marc de café, carton…). Grâce au processus de décomposition naturelle, vos ordures se transformeront en compost !

Après quelques jours seulement, vous serez devenu un savant chimiste qui aura fabriqué un terreau hautement fertilisant sans vous être foulé le petit doigt.

👉 Que faire de son compost quand on est en appartement ? Utilisez-le comme engrais pour vos plantes et végétaux d’intérieur.

👉 Vous n’avez pas la main verte ? Offrez-le à des amis qui possèdent un jardin ou bien déposez-le dans des composteurs collectifs ou jardins partagés de votre ville.

Comment utiliser le jus du composteur d’appartement ?

Lors de la phase de fermentation (qui peut durer environ 15 jours), votre compost va produire ce qu’on appelle du jus de compost ou thé de compost.

Il s’agit d’un engrais hautement fertilisant qu’il faudra alors diluer dans de l’eau (environ une dose de jus pour 10 à 20 doses d’eau).

Vous pourrez ensuite l’utiliser pour arroser vos plantes d’intérieur ou d’extérieur. Nos amies les plantes vertes raffolent de ce mélange magique qui leur redonne force et vigueur.

Quel composteur choisir pour mon appartement ?

Voici quelques modèles populaires de composteurs de cuisine. Chacun possède des caractéristiques qui vous permettront de choisir votre composteur d’appartement idéal selon vos besoins, habitudes et préférences.

→ Les seaux à compost, généralement fabriqués en métal ou en inox sont les composteurs les moins chers du marché. Très compacts (de 1L à 10L), ils sont faciles à utiliser et sont parfaitement adaptés aux petits espaces (studio, T1, T2…). Une poubelle à compost se remplit en une semaine environ et doit ensuite être vidée dans un composteur plus grand. Arborant souvent un design soigné ou même vintage, les mini composteurs de cuisine constituent alors des éléments de déco supplémentaires.

→ Il existe également des modèles de composteurs individuels sous forme de kit. Il s’agit de contenants de 10L à 40L composés d’un bac et d’un sous-bac qui récupère le jus de compostage. Muni également d’un robinet, ce composteur domestique permet ainsi de recueillir facilement le thé à compost pour l’utiliser comme engrais.

→ Les lombricomposteurs d’intérieur sont quant à eux composés d’un bac principal munis de tamis, d’un bac de récupération pour le jus, ainsi que d’un robinet. Bien que généralement peu esthétiques, ils demeurent néanmoins très pratiques pour faire du compost en appartement ! En effet, ils ne nécessitent pas d’être vidés dans des composteurs plus grands tandis que les lombrics digèrent directement vos déchets de cuisine.

Notre sélection de composteurs pour appartement

#1 – Le plus performant : BOKASHI Organico 16L, ~45€

Très complet et compact, il convient parfaitement aux petits espaces et constitue le parfait petit composteur de cuisine. Vendu en kit, il possède tous les accessoires nécessaires au bon processus de compostage en ville. Notez également qu’il est fabriqué en plastique recyclé.

Les avantages

  • Couvercle étanche qui empêche toute odeur de sortir du bac
  • Se remplit lentement
  • Engrais liquide facile à récupérer grâce au robinet

Les inconvénients

  • Il faut régulièrement racheter l’activateur de compost
  • Inutilisable durant la période de maturation lorsque le bac à compost est plein (environ 14 jours)
  • Odeur désagréable lorsque l’on récupère le jus de compost

#2 – Le plus esthétique : UrbAlive 29642p, ~146€

Arborant un look imparable, ce lombricomposteur d’intérieur saura combler les fashionistas et les adeptes d’une déco design. La marque Plastia, réussit le pari de rendre les lombricomposteurs sexy sans rien enlever à leur côté pratique.

Les avantages

  • Aucune odeur
  • Design
  • Thé de compost facile à récupérer
  • Simple d’utilisation même pour les débutants

Les inconvénients

  • Prix élevé
  • Le couvercle n’est pas très fixe et bouge facilement, ce qui peut laisser sortir les vers (on vous conseille alors de poser un objet lourd sur le couvercle)
  • Marque spécialisée dans la fabrication de meubles et non les déchets naturels

#3 – Le plus coloré : Lombricomposteur WormBox Plateaux et Jardinière, 56L, Made in France, ~86€

Voilà un composteur domestique haut en couleur ! Disponible en plusieurs coloris différents, il est facile à assortir avec n’importe quelle déco. Muni de roulettes et hautement résistant, il se déplace facilement sans encombrer votre espace de vie.

Les avantages

  • Fabriqué en France
  • Possibilité de commander des plateaux supplémentaires si le besoin en compostage augmente
  • Peut remplir plusieurs fonctions : jardinière, assise…

Les inconvénients

  • Livré sans les vers de terre
  • La ventilation ne se fait pas de manière optimale, ce qui retarde le processus de digestion des déchets
  • Les vers peuvent parfois boucher le système de drainage ce qui a tendance à gêner la récupération du jus

#4 – Le plus simple : Urban Composteur 15L, ~89€

Idéal pour valoriser ses déchets lorsque l’on vit dans un petit espace, ce mini composteur de cuisine permet une utilisation facile et pratique. À noter qu’il fonctionne avec un spray spécial “speedy compost” qui accélère le processus de décomposition de vos déchets organiques.

Les avantages

  • Compact
  • Design soigné
  • Décomposition rapide des déchets biodégradables

Les inconvénients

  • Prix du liquide accélérateur de compost qu’il faut régulièrement racheter : environ 10€ pour 0,5L (non obligatoire)
  • Risque de fuites car le couvercle a tendance à mal fermer
  • Prix élevé

Les prix des composteurs pour appartement

Acheter un composteur d’intérieur est un excellent moyen de réduire ses déchets. Mais comment trouver celui qui correspond le mieux à votre budget et aux besoins de votre famille ?

Les prix des bacs à compost individuels sont très variables. Ils dépendent notamment du matériau du contenant, de sa taille et des fonctionnalités qu’il présente.

  • Un composteur d’appartement basique (sceau à compostage) coûte généralement entre 10 € et 40 €
  • Si vous souhaitez investir dans un modèle plus sophistiqué et plus pratique (avec un robinet ou des roulettes), les prix peuvent monter jusqu’à 100 €
  • En revanche, certains modèles designs et haut de gamme peuvent aisément dépasser 100 €

Les erreurs les plus communes avec un composteur en appartement et leurs conséquences

❌ Lorsque l’on souhaite recycler ses déchets de cuisine pour les transformer en engrais, on a souvent tendance à croire que tous nos restes alimentaires sont bons pour le compost. Or, c’est loin d’être le cas. Certaines ordures naturelles compromettent le bon processus de fermentation et peuvent remplir votre maison de mauvaises odeurs. Évitez ainsi les produits issus des animaux (fromage, viande, lait…), cendre ou charbon, huiles et graisses…

❌ À l’inverse, ne jeter que des épluchures de fruits et légumes dans votre composteur d’appartement, ne fera pas de vous l’expert incontesté du compost. L’idéal est d’alterner les couches de biodéchets secs (feuilles mortes, coquilles d’œufs, carton…) et de biodéchets humides (restes de légumes et fruits, feuilles de thé…). Si cet équilibre n’est pas respecté, le compost risque d’être trop humide et vous serez envahie de moucherons.

❌ L’autre erreur consiste à rajouter des couches de déchets sans jamais remuer votre compost. Cela entrave le processus de développement des micro-organismes responsables de la fermentation et empêche votre compost de respirer.